Nous connaître

A toutes les femmes victimes de violences ou de traite d’êtres humains, le Cœur des Grottes offre, depuis plus d’un siècle, un refuge ainsi qu’un accompagnement biopsychosocial. Une main tendue vers la reconstruction.

Le Cœur des Grottes en bref. . .

Depuis 1902, le Cœur des Grottes, devenu fondation en 2006, incarne l’espoir d’un refuge genevois pour des femmes victimes de violences et de traite des êtres humains, accompagnées ou non de leurs enfants. Le foyer, qui fournit un suivi biopsychosocial, se distingue grâce à plusieurs atouts : son expertise historique sur les thématiques des violences faites aux femmes et de la traite d’êtres humains, dont il est aujourd’hui un expert reconnu au niveau fédéral, et son souci de toujours innover dans ses méthodes de prise en charge. Une volonté d’aller de l’avant incarnée par l’arrivée d’une nouvelle direction en 2019.

Les femmes, et les enfants, qui séjournent dans les cinq foyers du Cœur des Grottes sont profondément transformés par leur passage, qui marque une transition bénéfique dans des existences malmenées. Le Cœur des Grottes se veut une étape de vie, où les pensionnaires peuvent identifier les ressources dont elles disposent pour rebondir vers un projet personnel, aidées, au jour le jour, par la bienveillance et l’énergie des quarante collaboratrices et collaborateurs qui exercent différents métiers tout aussi essentiels (psychologie, travail social, santé, cuisine, intendance…).

Nous nous appuyons aussi sur des professionnels du réseau, experts en leur domaine de compétences, réunis par la même philosophie: privilégier une coopération interinstitutionnelle, interprofessionnelle et communautaire rapprochée afin de servir au mieux les intérêts de nos pensionnaires.

MISSION

La fondation Au Cœur des Grottes veille à offrir un accompagnement global et individualisé aux femmes victimes de violence et à leurs enfants, en les accueillant, en premier lieu, dans un endroit où elles retrouvent sécurité, dignité et respect.

Cela implique :

  • L’appui sur un réseau local et national de partenaires et sur de généreux donateurs pour héberger en toute sécurité les femmes et les leurs enfants s’ils sont présents.
  • L’accompagnement personnalisé des pensionnaires à travers une approche biopsychosociale et dynamique dans la dignité et le respect. Et ce dans le temps nécessaire à chacune pour qu’elle développe suffisamment de ressources pour poursuivre sa reconstruction, et son émancipation, en dehors de la fondation.

CONSEIL DE FONDATION

Monsieur Guy Vibourel, Président

Madame Christine Sayegh, Vice-présidente

Monsieur Patrice Reynaud, Trésorier

Madame Carine Bachmann

Madame Lorella Bertani

Madame Sophie Bussmann-Kemdjo

Madame Christiane Favre

Monsieur Jacques Hertzschuch

Madame Anne Nagy

Monsieur Pierre-Louis Portier

DIRECTION

Madame Daria Clay, Directrice

Madame Claire Dal Busco, Directrice-adjointe

Organigramme

CdG - Organigramme

Nos six domaines d’action

Pour une efficacité et une clarté maximales de son action, le Cœur des Grottes base la prise en charge sur six axes forts :

L’accompagnement social

Le Cœur des Grottes répond à l’urgence en proposant aux femmes un hébergement de secours et ce, dans les plus brefs délais. Ce refuge s’accompagne d’un soutien administratif pour fournir des réponses rapides et concrètes adaptées à la situation et la faire évoluer favorablement.

L’accompagnement professionnel

Pour penser au futur, et aider la personne accompagnée à cheminer vers son autonomie, le Cœur des Grottes met notamment sur pied des indispensables cours de français et des formations professionnelles en vue d’une réinsertion dans la vie active.

L’accompagnement à l’enfance

Parce que les enfants accueillis au Coeur des Grottes sont considérés comme co-victimes des violences, nous proposons, en accord avec la mère, une prise en charge adaptée à leurs besoins, Leur proposer le soutien dont ils ont besoin, c’est protéger et sauvegarder leurs intérêts spécifiques. Parce que le bien-être des enfants est indispensable à la réussite d’une prise en charge, une bonne relation mère-enfant doit être impérativement préservée. Nous ciblons ce lien grâce à un soutien sur la parentalité et une vigilance accrue autour de toute forme d’abus ou de violence.

Accompagnement de la santé

« De la survie à la vie », nous soutenons la victime par le biais d’un accompagnement individualisé et collectif, espaces dans lesquels sont abordés le vécu lié aux violences. Dans l’optique d’une approche holistique, nous prenons aussi en compte les conséquences directes et indirectes des violences ainsi que de la précarité sur la santé mentale et physique des femmes et de leurs enfants.

Recherche et formation

Notre mission est de favoriser les interactions avec les professionnels du secteur et avec la recherche dans nos domaines de compétences afin d’améliorer l’accompagnement des femmes qui font appel à nous, de contribuer à l’expertise clinique, et de bénéficier des derniers progrès de la recherche.

Prévention et sensibilisation contre la traite des êtres humains

Reconnue au niveau cantonal et fédéral depuis de nombreuses années en tant qu’expert dans la prise en charge des femmes victimes de cette forme d’esclavage, le Cœur des Grottes, par l’intermédiaire notamment de sa fondation, entend continuer à mener ses missions de prévention contre le fléau que représente la traite des êtres humains.

PROFILS DES PENSIONNAIRES

En 2019, nos pensionnaires étaient originaires de quatre continents : l’Afrique représentait 17 nationalités et l’Europe 10 sur 38 nationalités présentes.

La moitié des femmes avait moins de 30 ans, 85% moins de 40 ans. A leurs côtés, on dénombrait 57 enfants.

90% d’entre elles étaient en danger : la moitié était victimes de violences conjugales, l’autre moitié de traite ou à risque (crime d’honneur, mariage forcé…)

En moyenne, un séjour durait 10 mois (300 jours) au Cœur des Grottes.

Nos prestations

Pour répondre à chaque situation le plus rapidement et les plus efficacement possible, Le Cœur des Grottes met en place l’accompagnement sous trois formes.

Hébergement

  • Quatre maisons nous permettent d’accueillir les femmes et leurs enfants dans une ambiance familiale et conviviale.
  • La durée du séjour est fixée en fonction des circonstances, des besoins et des ressources spécifiques à chacune (celui-ci pouvant varier d’une nuit à plusieurs mois).
  • Cuisine professionnelle proposée dans deux maisons.
  • Deux intendantes et un spécialiste en maintenance œuvrent de concert pour assurer le bon fonctionnement.
  • Au quotidien, et notamment le week-end, les femmes sont impliquées dans le fonctionnement de la maison, développant ainsi entre elles de précieuses solidarités.

Accompagnement

  • Présence 24h/24H
  • Accessibilité en urgence 24h/24, pour victimes de TEH
  • Conseil et soutien social: renforcement du suivi administratif
  • Conseils et soutien psychologique: thématiser la violence et ses conséquences, suivi ponctuel dans l’attente d’une intégration de la prise en charge avec le réseau.
  • Prévention, sensibilisation et détection: formation et actions de sensibilisation auprès de différents publics
  • Sécurité: carte d’accès sécurisées et individuelles
  • Prestations destinées aux enfants: selon résultats du projet en cours financé par la Chaîne du Bonheur (en construction, finalisation 2021)
  • Conseil et soutien santé: prévention, promotion de la santé et soins (en construction, finalisation 2021)

Finances

Le prix de la pension au Coeur des Grottes est le suivant:

  • Adulte: 100CHF/nuit
  • Enfant: 50 CHF/nuit

Les frais de pension peuvent être pris en charge par divers services, tels que l’Hospice Général, le Service de protection des mineurs ou encore le Centre LAVI. Dans certaines situations et selon ses possibilités financières, le Coeur des Grottes peut accueillir gratuitement des femmes accompagnées ou non de leurs enfants.

Le Cœur des Grottes dépend d’un financement mixte :

  • 50% provient des pensions facturées (aide aux victimes, aide sociale, une fraction prise en charge par les pensionnaires elles-mêmes)
  • 27-29% de subventions (Ville de Genève, Confédération)
  • 21% au minimum doit provenir de financements privés donations

En termes d’accueil, 20% des pensions ne sont pas facturées. Pour être en phase avec son but d’accueillir les plus vulnérables, le Cœur des Grottes ne requiert pas d’office une garantie de paiement pour les nouvelles arrivées.

Nos rapports d’activité

Téléchargez ici nos derniers rapports d’activité!

Coopération

Que ce soit au niveau cantonal, national ou international, la Fondation Au Coeur des Grottes collabore avec les principaux acteurs du secteur pour partager les expériences et améliorer sans cesse les prises en charge.

À Genève

Le Cœur des Grottes fait partie du mécanisme de coopération genevois de lutte contre la traite des êtres humains. Il est membre du Comité de pilotage du mécanisme de coopération, et membre de deux groupes de travail permanents (GT sensibilisation et GT exploitation de la force de travail).

En Suisse

La Fondation Au Coeur des Grottes est membre du GNETT (Groupe national d’experts contre la traite des êtres humains et le trafic de migrants) et membre du comité de pilotage des semaines d’action contre la traite des êtres humains. Il a été membre de  la table ronde consacrée au rapport TIP des USA et membre du groupe de travail sur la nouvelle liste d’indicateurs de la traite. Il participe régulièrement à divers sous-groupes de travail, proposés par l’Office Fédéral de la Police, FEDPOL. Elle est également membre de la Fédération Solidarité Femmes de Suisse et du Liechtenstein (organisation faîtière suisse des maisons d’accueil pour femmes victimes de violences), elle-même membre active de Women against violence Europe et du Réseau Istanbul NOG (réseau convention Istanbul).